Au sein du trio Manguidem Taftaf («je m’en vais vite fait» en woloff, dialecte sénégalais), résonne cette envie de rencontres humaines, d’échanges sensibles, de synergies et de découvertes de cultures différentes.


Le saxophone, le soubassophone, la batterie s’inspirent, communiquent en interaction avec la danseuse.


En fixe ou en déambulation, le spectacle déroule son fil tout en s’appuyant sur les situations, en relationnant avec le public.


     Inviter au voyage, communiquer l’énergie, amener le public à danser grâce aux compositions et à la mise en mouvement, en émotions de Candice Bordes.

     Nous explorons les mélodies, les rythmes, les couleurs (funk, jazz, africaines) dans un voyage où l’improvisation est souvent au rendez-vous!


MANGUIDEM TAFTAF,

UNE DECOUVERTE INATTENDUE!